Eligibilité du consortium du projet

Le consortium devrait comporter au minimum deux membres, comme suit:

  • une structure de recherche (centre de recherche, laboratoire ou unité de recherche appartenant à un centre de recherche ou à un établissement de l’enseignement supérieur et de recherche ou à un établissement sous la double tutelle avec d’autres ministères) et,
  • une entreprise (publique ou privée) ou start-up installées dans un technopôle ou dans un pôle de compétitivité ou une spin-off adossée à un incubateur hébergé dans un établissement de l’enseignement supérieur (la spin-off devrait avoir un partenaire industriel qui soutient son activité et sera membre du consortium) ;

Le Consortium devrait obligatoirement impliquer au moins un jeune diplômé compétent (doctorant, post doc).

Le consortium pourrait également intégrer :

  • les établissements d’enseignement supérieur et de recherche
  • la société de gestion du technopôle ou pôle de compétitivité
  • les clusters d’entreprises
  • les centres techniques
  • les partenaires publics ou privés, tunisiens ou étrangers (entreprise ou structure de recherche)
  • les organisations non gouvernementales ou associations œuvrant dans le domaine de la recherche et innovation et
  • autres bailleurs de fonds (fondation, banque d’investissement, etc.)

Visant à soutenir la synergie au sein des technopôles et pôles de compétitivité, il est jugé obligatoire qu'un des partenaires du consortium du projet appartienne à un technopôle ou à un pôle de compétitivité.