Conditions d'éligibilité

  • Il est obligatoire de remplir le formulaire de la note conceptuelle et de l'envoyer au MESRS conformément aux directives du paragraphe 8 des termes de références.
  • Il est obligatoire de faire la soumission abrégée en ligne.
  • Cet appel à propositions s'adresse à des consortiums regroupant au minimum une structure de recherche et un partenaire socio-économique autour d'un projet partenarial.
  • Le projet devra traiter une idée innovante ou un concept innovant qui a déjà été vérifié en laboratoire ou par l'entreprise. Le projet devra avoir pour objectif d'améliorer de façon significative la maturité du nouveau concept ou procédé en vue d'une exploitation par le monde socio- économique ; ceci revient à une augmentation significative du TRL (Technology Readiness Level).
  • Les propositions de projets à caractère pluridisciplinaire mettant en commun plusieurs résultats de recherche innovants traitant des problématiques alignées avec les défis nationaux et les axes prioritaires de la recherche tels que définis par le MESRS seront vivement encouragées.

Pour plus de détails, consulter les termes de référence.

Eligibilité du consortium du projet

Le consortium devra comporter un minimum de deux membres :

  • une structure de recherche (centre de recherche, laboratoire ou unité de recherche appartenant à centre de recherche ou à un établissement de l'enseignement supérieur et de recherche)
  • une entreprise (publique ou privée) ou start-up installées dans un technopôle ou pôle de compétitivité ou une spin-off adossée à un incubateur hébergé dans un établissement de l'enseignement supérieur (la spin-off doit avoir un partenaire industriel qui soutient son activité et qui sera un membre du consortium) ;

Le consortium pourrait également intégrer :

  • un établissement d'enseignement supérieur et de recherche y compris ceux placés sous la double tutelle avec d'autres ministères.
  • la société de gestion du technopôle ou pôle de compétitivité ;
  • un membre d'un cluster d'entreprises ;
  • autres bailleurs de fonds (fondations, banque d'investissement, etc.) ;
  • un centre technique ;
  • Une organisation non gouvernementale ou association
  • un ou plusieurs partenaires publics ou privés (entreprise ou structure de recherche) tunisien ou étranger. Concernant les partenaires étrangers, ils ne pourront pas bénéficier des allocations du projet. Mais des mobilités des chercheurs du projet pourront être effectuées dans le cadre du projet vers ce partenaire étranger.

Visant à soutenir la synergie au sein des technopôles et pôles de compétitivité, il est jugé obligatoire qu'un des partenaires du consortium du projet appartienne à un technopôle ou à un pôle de compétitivité.

La participation/implication de jeunes diplômés compétents et de post docs est essentielle au sein du consortium ; Pour les projets retenus, les post docs impliqués dans le projet pourront bénéficier des allocations MOBiDOC.

Selon les critères d'éligibilité du MOBIDOC, les jeunes diplômés doivent être tunisiens ou résidents réguliers en Tunisie, titulaires d'un diplôme de doctorat, d'ingénieur ou de mastère professionnel et libres de tout engagement professionnel autre que celui qui pourrait les lier avec l'organisme bénéficiaire du projet.